Tabshoura/Kindergarten bientôt partout au Liban ?

La plateforme Internet, née il y a un peu plus de six mois, permet à des enfants défavorisés, réfugiés ou hospitalisés d’avoir accès à l’éducation. Son initiatrice, Nayla Fahed, répond aux questions de « L’Orient-Le Jour ».

Nayla Fahed, engagée pour les enfants qui ne peuvent pas aller à l’école

Nayla Fahed est arrivée à l’action sociale par hasard, mais aujourd’hui, celle-ci occupe une grande partie de son temps et de son énergie. Au départ, rien n’indiquait que cette professeure d’université, mariée et mère de trois enfants, allait devenir l’initiatrice d’un projet d’enseignement en ligne pour les enfants défavorisés ou malades.